ComMutations
(site provisoire)*

Laboratoire d'études de l'évolution des usages collectifs des dispositifs de communication médiatée.

Publications

Origine - Publication - Membres

Vices et vertus de l'autopublication chaotique

Intervention de Vincent Mabillot dans le cadre du séminaire "Autopublication" organisé le 23 Mai 2003 dans le cadre de l'Action Spécifique pour le RTP-Documents / Département STIC du CNRS: Modèle(s) de publication sur le Web, Le cas des contenus informationnels et culturels

A partir d' une anecdote sur la découverte des réseaux d' échange de pair à pair (personne à personne, peer to peer ou P2P), nous verrons comme ce système d' échange (et donc de publication par mise à disposition de ressources documentaires) constitue un environnement d' archivage « chaotique ». L' évolution des usages et des techniques de fonctionnement de ces réseaux d' échanges développent un environnement de publication et d' archivage original qui se caractérise par une organisation aléatoire pourtant fonctionnelle et de plus en plus fiable et pertinente malgré des incertitudes qui font de ce dispositif un complément des techniques « traditionnelles » et non un successeur.

Cette communication sera organisée autour de deux axes :

  • Autopublication individuelle et communautaire

  • L' archivage chaotique

Nous n' esquiverons pas la question des remises en causes et des polémiques sur le « piratage organisé» dénoncé par de nombreux acteurs de l' industrie culturelle et informatique, mais il nous semble plus pertinent de nous pencher en premier lieu sur les pratiques des utilisateurs en nous dégageant de cette dimension. Aujourd' hui de nombreuses recherches visent à développer ces systèmes dans des cadres organisationnels afin notamment de faciliter les échanges médiatés synchrones et le partage de documents dans des environnements d' usages techniques simplifiés.

Autopublication individuelle et communautaire

Si les réseaux de P2P sont principalement des dispositifs où les utilisateurs échanges des fichiers numérisés de documents édités et diffusés initialement par des professionnels dans le cadre de réseau de distribution classique. Il convient de regarder de plus près l' ensemble des opérations qu' effectuent les utilisateurs pour évaluer leur part d' activité dans la publication de ces contenus. A la fois ils participent à la numérisation du patrimoine culturelle et parallèlement les pratiques communautaires qu' ils ont avec les autres membres du réseau font aussi de ces dispositifs des circuits de diffusion originaux et indépendants.

Archivage Chaotique

Pour situer notre propos, nous renverrons le terme de chaotique en référence à son utilisation par Hakim Bey dans le cadre de ce qu' il nomme les zones d' action temporaire. Il s' agit de dispositifs éphémères où les gens se réunissent par convergences d' intérêts particuliers. La sommes de ces mises en commun particulières constituent alors un réseau de contenus très riches ce chiffrant en millions de documents.

L' évolution des techniques et des pratiques fait que désormais les documents ont une identification propres permettant de dépasser certains aléas des réseaux d' origines.

Toutefois si ces réseaux permettent aujourd' hui d' accéder à des documents originaux ou rares (au delà de documents très disponibles pour leur popularités), ils ont aussi des limites notamment en terme d'immédiateté d' accès, de qualité et d' authenticité. Nous verrons aussi que ces réseaux reposent sur une vie culturelle et communautaire d' initiative individuelle à laquelle ils participent.

Pour conclure, nous évoquerons l' irréversibilité du mouvement « p2p » et la nécessité de le prendre en compte pour s' enrichir de ces vertus plutôt que s' épuiser à combattre des vices auxquels ils s' adaptent tout seul. L' exemple d' une nouvelle approche stratégique de l' industrie culturelle pourrait être proposée dans une logique ou chacun s' y retrouverait et où elle dépasserait son premier rendez vous manqué avec le concept « napster ».

 

© ComMutations 2002